• Română
  • English
  • Français
  • Deutsch
+4 0269 862 041

Nemsa Village

Localisation géographique

La localité Nemşa (dans le dialecte saxonne Nimesch, Nimeš, en allemand Niemesch, Nimesch, Nimisch, Nimschdorf, en hongrois Nemes, Szásznemes) est attestée pour la première fois en 1359. Les premiers habitants ont été les Saxons, en proportion de 90%. À un bord du village, sur une ruelle adjacente, il y avait aussi quelques maisons de roumains. Le grand poids de la terre était détenu par les saxons. Ils étaient de bons propriétaires et ils s'occupaient avec l'élevage des animaux (des vaches, des buffles, des moutons), avec l'élevage des abeilles. Comme ils avaient beaucoup de terre qui était bon et très fertile, ils avaient besoin de personnes qui les aident cultiver la terre et ainsi quelques familles Roms sont apparus à Nemşa. Par la suite, les saxons sont partis, les Roms se sont multipliés et ils ont remplacé les saxons.

Les saxons étaient très ordonnés et des propriétaires responsables, d'où le dicton : ,, faire le ménage comme dans la planche de jattes du saxon,, ( la planche de jattes est une pièce de mobilier dans la cuisine où l'on met les verres, les tasses, les assiettes qui étaient si nettes qu'ils radiaient).

L'église évangélique fortifiée de Nemşa, l'église initiale, a été construite au but des années 1400. Le campanile date depuis 1869, quand le mur de défense est démoli, un petit mur, plus simple est construit à sa place. Jusqu'à 1739 c'était une église – halle. L'autel triptyque, réalisé dans le 16ème siècle, se trouve, au présent, à l'église Sf. Margareta, de Mediaş. Le campanile abrite un clocher fondu dans le 15ème siècle. L'orgue a été réalisé en 1883 par Wilhelm Hörbiger de Sibiu.

 

Avec le temps, beaucoup de personnalités ont habité et ont passé par la localité Nemşa, dont on remarque la figure de Şt. L. Roth, un grand érudit saxon, qui avait de la confiance absolue dans l'amitié de toutes les nationalités de Transylvanie, dans l'éclairement permanente des saxons et dans l'instruction des roumains. Ainsi, vers 1790 une maison curiale a été construite ici, où Şt. L. Roth a écrit ses plus importants ouvrages.

L'église évangélique de Nemşa

Le nom de la localité provident de l'hongrois („nemeş“) et il signifie „noble“. Les saxons se sont y établi hâtivement, car ils ont obtenu l'approbation des localités avoisinantes Richiş et Moşna. L'église fortifiée (au but des années 1400) a été initialement une église – halle, mais à cause du fait que la nef était en train de démolition, elle a été démolie et reconstruite. le clocher a été construit dans l'année1869, mais le mur de défense a été démoli et un mur plus simple et plus bas a été construit à sa place. L'autel triptyque a été réalisé dans le 16ème siècle, et le campanile abrite un clocher fondu dans le 15ème siècle. L'orgue a été réalisé en 1883 par Wilhelm Hörbiger de Sibiu. L'église évangélique de Nemşa est enregistrée au no. 2751 dans la liste des monuments historiques. En 1733 la nef délabrée de l'église a été démolie et reconstruite. En 1798, al nef a reçu sa calotte actuelle. On a utilisé des pilastres pour le support, décorés avec des volutes. Les derniers ouvrages de restauration à l'église ont été exécutés pendant l'année 1954. Vers 1500 l'église a été entourée par un mur simple d'enceinte avec deux tours, dont une tour forte est restée. En 1752 le mur de la cité a été réparé. Le campanile a été édifié en 1869, à une distance de quelques mètres de l'église. L'autel dans le style de la Renaissance représente une commode sans ailes; il a été fini en 1520. La prédelle est perdue. La partie supérieure est couronnée par un tableau peint en huile par un maître inconnu. Il représente le baptême de Jésus. Les trois figures en bois de l'autel, Jésus, Moïse et Pavel sont disparus, et vers 1850 ils ont été remplacés par des figures peintes de manière banale sur le bois. Vis-à-vis de l'église s'élève sur un piédestal le buste de Stephan Ludwig Roth (1796 – 1849), qui a été prêtre à Nemşa et à Moşna, penseur humaniste, professeur et révolutionnaire quarante-huitard de Transylvanie.

Biserica Evanghelica Nemsa